Messages d'accroche : comment allier productivité et personnalisation

20 octobre 2020

Le hastag #laPersonnalisationBordel l'a montré : personnaliser ses messages d’accroches permet non seulement d’augmenter ses taux de réponses, mais aussi de travailler sa marque employeur.

Faut-il pour autant partir de 0 pour chaque message ? Pour gagner en productivité, les systèmes de templates sont un bon compromis. Les templates, ce sont des modèles de message pré-remplis avec des variables (nom, prénom, poste, etc…) qui sont automatiquement remplacées par les informations du candidat.

Voici 3 raisons d'utiliser un système de templates :

1 - Un template vous permet de ne pas faire de boulettes

La plupart des recruteurs ont un un bloc note avec des modèles de messages à copier-coller. Problème, tous ces recruteurs se sont déjà sentis idiots en envoyant un message qui commence par ‘bonjour XXX’.

Les copier-collers ont-ils tué les messages d'accroche ?

Si vous utilisez un système de template (comme Gorgias ou directement intégré dans votre ATS si vous avez Huntool), plus de risque d’erreur : il vous suffit de marquer {surname} dans votre template pour que le prénom de votre contact soit automatiquement repris.

2 - Les templates vous permettent d’optimiser certains paragraphes

Soyons honnêtes, certains paragraphes de vos messages, comme le descriptif de poste, sont assez peu changés d’un candidat à l’autre. Pour ces paragraphes, autant passer un peu de temps pour faire un texte hyper percutant et le réutiliser à chaque fois.

Standardiser ces passages vous permet également de faire de l’A/B test : il vous suffit d'écrire 2 modèles différents puis de mesurer le taux de réponse de chacun de ces messages pour identifier quels sont les point-clés qui accrochent le mieux.

3 - Les templates vous permettent de mieux personnaliser

Pour nous, le but du template n’est pas de transformer le sourceur en robot qui envoie le même message à chaque candidat en changeant uniquement le prénom dans son message : utiliser un template pour aller vite sur certains paragraphes vous permet de passer plus de temps sur le reste du message, et donc de personnaliser davantage.

De même, lorsque vous avez un ou des recruteurs novices avec vous, un système de templates donne une trame en laissant la liberté de personnaliser ce modèle : bien expliqué, c’est un excellent moyen de formation.

Bilan : le template doit être comme un détrompeur

Finalement, le template pourrait être assimilé aux détrompeurs ou Poka Yoke du monde du lean : le but n’est pas d’automatiser le travail du sourceur par un robot, mais de développer l’autonomie en évitant les erreurs par des astuces simples.

Bon sourcing !


Vous avez aimé cet article ? Découvrez nos articles sur le même thème !


Vous êtes un sourceur confirmé ? Découvrez le meilleur outil de suivi candidat pour les sourceurs.

Demander une démo gratuite