La demande de contact personnalisée, pour ou contre ?

02 février 2018

Chasser, c'est d'abord réussir à voir ses invitations LinkedIn être acceptées… Faut-il personnaliser ses demandes de connexions ou envoyer la demande de contact standard de Linkedin ou autres réseaux sociaux ?

Que disent les chiffres ?

Sortons des grandes théories : nous avons mesuré le taux d'acceptation de nos demandes Linkedin, avec et sans messages. Verdict : personnaliser sa demande de contact apporte moins de 5% d'acceptation en plus. Certains recruteurs rapportent même une (légère) baisse de leur conversion en personnalisant leurs invitations.

Pourquoi ça ne marche pas ?

Ecrire un bon message d'accroche est un des exercices les plus complexes du sourcing (nous avons même écrit un article sur le sujet ici). Si vous ajoutez la concision des demandes de contact, vous arrivez à un exercice impossible. Mieux vaut donc rester dans le message standard !

Pour mieux comprendre, transposons-nous dans la 'vraie vie' : imaginez croiser dans la rue quelqu'un que vous voulez recruter. Si vous lui sautez dessus en lui criant très très vite (à cause de la contrainte de concision) 'Bonjour-je-bosse-pour-biduleSARL-et-je-veux-vous-embaucher', il risque de courir se cacher. Vous allez probablement commencer par lui dire bonjour, lui serrer la main et s'il l'accepte alors entamer une vraie conversation. Sur Linkedin, cette phase s'appelle la demande de contact !

Soyez des gentlemen, saluez avant de passer à l'offensive !

Rassurez-vous, tout n'est pas fichu !

Il existe d'autres moyens d'augmenter ses taux de conversion de chasse sur LinkedIn, comme travailler sur son propre profil. Une invitation reçue par un profil à l’intitulé clair est limpide : un recruteur spécialiste en profils back-end n’ajoute pas un développeur PHP juste pour faire la conversation. En plus, la personnalisation de votre profil n’est à faire qu’une fois, et sera utile pour chaque invitation envoyée… Pas mal non ?

Vous avez aimé cet article ? Vous voulez probablement mieux chasser !

Je teste Huntool