A quel moment prendre un ATS ?

29 octobre 2020

Avoir un ATS quand on est un cabinet de recrutement, un freelance, ou un recruteur en ESN : est-ce une étape obligée ? L'outil ne faisant pas le recruteur, vous pouvez toujours recruter sans ATS. C’est même souvent le cas au lancement d’une activité. Pour autant, ce logiciel se montre vite indispensable. Voici les signes que le moment est probablement venu de s'équiper d'un ATS.

Si vous chassez en équipe

Ne pas avoir d’ATS lorsque vous chassez à plusieurs le même type de profils vous gênera très vite :

  • - si vous ne voulez pas vous marcher sur les pieds, vous allez passer votre temps à demander à votre collègue ‘tu as déjà contacté ce candidat ?’
  • - lorsque votre collègue ne sera pas disponible (par exemple pendant ses vacances), vous allez probablement contacter un candidat déjà dans le pipeline de votre partenaire. Ce petit faux pas, s'il est répété, peut miner votre marque employeur.
  • - en cas de turnover dans l'équipe, vous perdrez toute l'information sur le travail effectué par votre collègue : adios l'historique !

Dans ces 3 situations, un logiciel de suivi candidature vous donnera en 1 clic tout l'historique candidat.

Si vous effectuez fréquemment le même type de recrutement

Si vous êtes spécialisé sur un type de profil particulier, vous pourrez probablement ré-utiliser une session de sourcing passée pour un poste similaire quelques mois plus tard : vous avez tout intérêt à vous constituer un vivier qualifié.

Un ATS répond précisément à ce besoin : deux critères dans le moteur de recherche de votre ATS et vous aurez tous les candidats déjà contactés qui correspondent à cette nouvelle mission !

Si vous passez trop de temps en reporting

Si vous avez l'impression de passer trop de temps en reporting (par exemple à destination de vos clients si vous êtes un cabinet de recrutement ou aux business managers si vous êtes en ESN), un ATS bien paramétré vous permettra de générer la plupart de vos statistiques en un clic. Attention à bien choisir votre outil : si vous adoptez un logiciel trop complexe, le temps gagné sur le reporting sera perdu par ailleurs.

Un ATS vous fera votre reporting en 2 clics avec de beaux graphiques !

Bilan : l'ATS est un outil pour préparer le long terme

Nous pensons que ce n'est pas l'outil qui fait le recruteur. Pire, nous voyons régulièrement des recruteurs pour qui l'outil est devenu une fin en soit, et qui passent plus de temps à paramétrer leurs logiciels qu'à recruter...
Au contraire, il faut voir l'ATS comme un moyen de ne pas se retrouver handicapé au moment de la croissance de votre activité recrutement : si vous choisissez de vous lancer dans la jungle des recrutements avec votre Excel et votre couteau, il est important d'être conscient que cette organisation ne tiendra qu'un temps et qu'il vous faudra un jour muscler votre outillage logiciel.

Bon sourcing !


Vous avez aimé cet article ? Découvrez nos articles sur le même thème !


Vous cherchez un outil de suivi candidat ? Vous voulez probablement en savoir plus sur Huntool

Demander une démo gratuite