Lean Recruiting : c'est quoi ?

10 décembre 2020

Le rapprochement entre Lean management et recrutement peut faire peur lorsqu’on pense à l'image que certains se font du lean : si ce type de management déshumanise les usines, comment serait-il adapté au monde du recrutement ?

Nous allons vous montrer que c’est tout le contraire ! En effet, il y a une différence énorme entre le vrai Lean et la caricature qui en est faite ! Voici pourquoi le vrai lean est particulièrement adapté au recrutement, en 3 points ⬇️

Loin des caricatures qui en sont faites, le lean ré-enchante le parcours candidat.

1 - Recruter avec le vrai Lean, c’est d’abord former des recruteurs

Le vrai lean ne distingue pas les experts qui pensent des opérationnels qui font, ce qui est particulièrement adapté au recrutement : ce sont vos chargés de recrutement, souvent seuls en entretien, qui seront la figure de votre entreprise auprès des candidats et qui sélectionneront les profils les plus adaptés. Autant bien former ces chargés de recrutement !

En parallèle des cours de l'Ecole du Recrutement, le Lean offre une palette de techniques et de concepts adaptés à la transmission de savoir-faire complexes : on pense notamment à la notion de standards qui permettent d'apprendre (et pas seulement de normaliser) et aux matrices de compétences.

2 - Faire du lean recruiting, c'est ré-enchanter l'expérience candidat !

La difficulté lorsqu’on applique le Lean au monde du recrutement est la comparaison avec une chaine de production : l'idée est de comparer le job du recruteur (qui transforme des gens en salariés) au job de l’ouvrier de Toyota qui transforme des bouts de métal en voitures. Bien sûr, dans un cas nous travaillons de la matière première, dans l’autre des humains.

Il faut donc bien se garder de pousser trop loin l’analogie pour ne pas risquer de déshumaniser nos candidats. Une bonne façon de se protéger de cet écueil est de considérer le candidat à la fois comme matière première et comme client. A partir de ce moment, un cercle vertueux se mettra en place car le lean se base sur la compréhension [réelle et profonde] de ce qui plait au client pour spécifier la valeur du service : la mesure de la qualité de l’expérience candidat deviendra naturelle.

3 - Des techniques transposables : flux tiré-lissé, lead time VS touch time et bac rouge

Parmi les concepts et techniques de l’univers Lean, on peut citer :

  • - le flux tiré-lissé : partir des objectifs de recrutement (par exemple trimestriels) et remonter petit à petit à des métriques opérationnelles quotidiennes

  • - lead time VS touch time : sur la durée d’un recrutement, combien de temps passez-vous à recruter et combien de temps passez-vous à attendre (le retour d’un manager, un créneau pour un entretien, une décision d’embauche) ? Analyser son lead time vous permettra notamment d’accélérer vos process de recrutement : un atout précieux dans un contexte concurrentiel !

  • - problem solving et amélioration continue : sur un sujet aussi complexe que le recrutement, le fameux kaizen du Lean management fait des miracles, tant en terme de performance que de développement d’équipe.

  • - le bac rouge que l’on a déjà développé ici.

Convaincus ? Ne vous lancez pas seul !

Le Lean ne se limite pas à une boîte à outils dans laquelle on pioche en fonction de ses besoins du moment : c’est une façon complètement nouvelle de voir vos recrutements ! Si vous vous lancez dans la transformation lean recruiting, nous vous conseillons de ne pas vous lancer seul mais de vous faire accompagner par un coach ou un mentor qui a déjà parcouru ce chemin.

Bon sourcing !


Vous avez aimé cet article ? Découvrez nos articles sur le même thème !


Vous recrutez ? Vous avez probablement besoin d'un outil simple pour garder trace de vos profils.

Demander une démo gratuite