[Interviews] Où et comment contacter un geek ?

04 décembre 2018

Pour comprendre où et comment contacter des geeks, nous vous proposons de vous mettre dans la peau d'un développeur le temps de cet article : nous avons interviewé 4 développeurs, qui nous expliquent où les trouver !

Le premier contact, un moment délicat

1 - Alexandre, étudiant : "LinkedIn est fait pour me faire contacter"

Sur quels réseaux es-tu ?

LinkedIn, 5-10 min/jour en temps normal, plutôt 1h/jour en recherche de stage, Twitter, mais c'est un vieux compte pas utilisé, donc pas grand chose à en tirer. J'ai un (petit) peu plus de contenu sur Github, mais là encore, pas d'informations personnelles. Et évidemment, sur Facebook, en utilisation perso.

Je suis recruteur, j'ai envie de te contacter : comment faire ?

Certainement pas sur Facebook en tout cas ! LinkedIn apparaît comme le réseau parfait : pas encore saturé par les messages, donc je réponds à tout le monde. L'effort de chercher sur Github me plaît : si quelqu'un me trouve là, il a toutes les infos pour me proposer quelque chose de pertinent. Pas particulièrement gêné à l'idée d'être contacté sur un site (hors Facebook), mais pas d'intérêt d'éviter LinkedIn.

2 - Clément, architecte : "S'il vous plaît, pas sur Facebook !"

Sur quels réseaux es-tu ?

LinkedIn : je suis inactif sur le réseau, je n'y passe que par curiosité une fois par jour. Je suis sur Facebook et Messenger évidemment, pour le perso, mais aussi sur Twitter/Medium/Github, pour faire de la veille : selon le temps que je peux y consacrer, de 30min a 1h tous les 2-3 jours.

Je suis recruteur, j'ai envie de te contacter : comment faire ?

Sur LinkedIn principalement, je verrai forcément le message. Les autres sites/réseaux peuvent contenir des informations pertinentes, mais chacun a son domaine : sur Medium par exemple, ça me paraîtra étrange si ce n'est pas lié à un de mes articles, d'autant que retrouver mon LinkedIn est simple. En ce qui concerne Facebook, no go complet : je le vivrais comme une intrusion dans ma vie perso !

3 - Cédric, développeur en cybersécurité : "Je lis les messages, mais ils tombent quasiment tous à côté de la plaque"

Sur quels réseaux es-tu ?

Pas énormément ! Je suis sur LinkedIn, mais je n'y passe que très rarement : en gros, quand j'ai une alerte, sachant que je parcours toujours les messages reçus, même s'ils sont rarement personnalisés. A part ça, pas de Facebook, pas de Viadeo, et un vieux compte Github pas utilisé, notamment à cause du décalage avec les normes de sécurité liées à mon secteur.

Je suis recruteur, j'ai envie de te contacter : comment faire ?

Par mail, et par LinkedIn. Mon LinkedIn n'est pas totalement à jour [mais affiche quand même sa formation et son entreprise, ndlr]. Personne ne m'a jamais contacté par mail, pourtant mes informations sont disponibles avec le même niveau de détail que LinkedIn via le réseau des alumnis de mon école (Ecole Ingénieur Généraliste Classe A). Pour moi, c'est un canal équivalent à LinkedIn.

4 - Julien, lead dev Web/Mobile : "Venez me voir en meetup :)"

Sur quels réseaux es-tu ?

LinkedIn, mais j'ignore les notifications sur téléphone, donc je n'y vois les messages qu'avec 2-3 semaines de retard. Sinon, je regarde Twitter au moins une fois par jour, Facebook un peu moins. Sur Twitter et Github, on peut me trouver avec mon vrai nom, mais il n'y a pas beaucoup plus d'infos sur moi.

Je suis recruteur, j'ai envie de te contacter : comment faire ?

Le plus classique est sur LinkedIn, mais je ne suis pas réactif, je ne lis pas tous les messages, et j'ignore les invitations de recruteurs s'il n'y a pas un message avec. Twitter pourrait être pertinent, mais ça risque d'être public, donc gênant...

Finalement, un moyen pertinent et imaginatif pour un recruteur de me contacter, ce serait de venir discuter avec moi après un meet-up !

Conclusion

Sur ces quelques exemples, on voit que la fontière vie pro/perso est importante pour les développeurs (par rapport à une population commerciale par exemple) et qu'en dépit des trésors d'ingeniosité déployés par certains recruteurs, Linkedin a l'avantage d'être encore vu comme 'la voie normale pour recevoir des sollicitations de job', reste à avoir des messages d'approche assez percutants (ça tombe bien, on en parle ici) !

Vous avez aimé cet article ? Vous voulez probablement gagner du temps dans votre sourcing !

Je veux une démo !